Équipe de France

Les Bleus dans les cieux

Publié le : lundi 16 juillet 2018 - 11:50

L’Équipe de France a décroché une deuxième étoile à accrocher à son maillot, en battant la Croatie (4-2), dimanche 15 juillet en finale de la Coupe du monde 2018 au stade Loujniki de Moscou.

La finale de la 21e Coupe du monde opposait, ce dimanche 15 juillet après-midi, l’Équipe de France, en quête d’un deuxième titre après celui remporté à domicile en 1998, à la Croatie, dont le meilleur résultat dans l’épreuve était jusqu'ici une troisième place, conquise après avoir été battue par les Bleus en demi-finale de ce même Mondial 1998 (2-1). Cette finale a été suivie dans le monde entier, notamment par les supporters des Bleus.


Le match
Sous un ciel chargé d’orage, qui n'a pas éclaté durant la partie mais a déversé des trombes d'eau lors de la remise du trophée, et après un premier quart d’heure dominé par la Croatie, les Bleus ont ouvert la marque sur un coup franc d’Antoine Griezmann, dévié de la tête contre son camp par l’avant-centre croate Mario Mandzukic (18e, 1-0).



Une frappe du gauche d’Ivan Perisic (28e, 1-1) a remis les deux équipes à égalité, avant que Griezmann redonne l’avantage aux Tricolores sur penalty (38e, 2-1), consécutif à une main dans la surface de Perisic et après intervention de l’assistance vidéo. L'Équipe de France menait ainsi à la pause et Griezmann devenait alors le meilleur buteur tricolore de ce Mondial (quatre, dont trois penaltys), devant Kylian Mbappé (trois).



En seconde période, la Croatie a continué à pousser mais a laissé des espaces, dont a profité Paul Pogba, à l’origine et à la conclusion d’une action lui permettant d’inscrire d’un tir à l'entrée de la surface le troisième but des Bleus (59e, 3-1).



Six minutes plus tard, Mbappé a donné un avantage décisif à l’Équipe de France d’une frappe des vingt mètres (65e, 4-1), revenant à hauteur de Griezmann en nombre de buts marqués durant ce Mondial (quatre chacun). Une faute de relance d’Hugo Lloris dont a profité Mandzukic (69e, 4-2) a pourtant redonné espoir aux Croates mais les Tricolores ont géré la fin du match et décroché la deuxième étoile mondiale du football français à ce niveau.



La fiche technique


Leurs parcours
Sorties toutes les deux en tête de leur poule de qualification sans défaite (trois victoires pour la Croatie face au Nigeria, à l’Argentine et à l’Islande, deux succès contre l’Australie – 2-1 – et le Pérou – 1-0 – et un nul avec le Danemark – 0-0 – pour la France), les deux équipes ont ensuite connu des phases à élimination directe très contrastées.


Les Tricolores ont d’abord sorti l’Argentine en huitième de finale (4-3), puis l’Uruguay en quart (0-2) et la Belgique en demi-finale (1-0), à chaque fois dans le temps réglementaire.


Dans le même temps, les Croates ont dû batailler à chaque tour pour parvenir en finale, passant à trois reprises par la prolongation (la dernière en demi-finale face à l’Angleterre, 2-1), dont deux fois avec recours aux tirs au but (contre le Danemark en huitièmes – 1-1, 3-2 – et la Russie en quarts – 2-2, 3-4).



Le vestiaire des Bleus deux heures avant le coup d'envoi de la finale (Guillaume Bigot/FFF).


Les équipes de départ
Le sélectionneur Didier Deschamps – devenu le troisième à remporter le trophée mondial comme joueur puis sélectionneur, après le Brésilien Mário Zagallo (joueur en 1958 et 1962, sélectionneur en 1970 et adjoint en 1994) et l’Allemand Franz Beckenbauer (joueur en 1974, sélectionneur en 1990) – avait reconduit le même onze de départ que celui qui a battu la Belgique en demi-finale, y compris Blaise Matuidi, pourtant sorti lors de cette rencontre après un violent choc avec Eden Hazard. La Croatie s'est présentée également avec son équipe type.



Les compositions
France : Hugo Lloris (cap) - Benjamin Pavard, Samuel Umtiti, Raphaël Varane, Lucas Hernandez - N'Golo Kanté, Paul Pogba - Blaise Matuidi, Kylian Mbappé, Antoine Griezmann - Olivier Giroud.
Sélectionneur : Didier Deschamps.
Croatie : Danijel Subasic - Sime Vrsaljko, Dejan Lovren, Domagoj Vida, Ivan Strinic - Luka Modric (cap), Marcelo Brozovic, Ivan Rakitic - Ante Rebic, Mario Mandzukic, Ivan Perisic.
Sélectionneur : Zlatko Dalic.



L’arbitre
La rencontre a été arbitrée par l'Argentin Néstor Pitana, qui avait déjà, durant ce Mondial, dirigé les Bleus lors de leur quart de finale face à l’Uruguay et la Croatie en huitième de finale contre le Danemark.

Sur le même sujet